Ma nouvelle Moi

Ma nouvelle Moi

Le temps et ma détermination ont fait leur chemin

L’an dernier, mon intention était d’avoir la meilleure année de ma vie.  Mon objectif était principalement financier.  Mes attentes étaient placées dans une réussite professionnelle.

Je fus déçue de constater, en décembre dernier, du peu de revenus que m’a apporté mon entreprise malgré mes bonnes intentions, les préparatifs et les affirmations sur lesquelles j’ai travaillé.  C’est tout un défi que de contenir mes émotions et de vivre avec mes sentiments devant un tel phénomène qui me hante et me nargue depuis de nombreuses années.

Je suis tout de même entrée dans 2018 avec de l’espoir.  Je me suis dit que je ferais mieux.  Et je n’avais pas tort !

En effet, en constatant ce qui m’arrive depuis le début de l’année, je peux dire finalement que 2017 a été la meilleure année de ma vie, à date.  En fait, elle a été les prémices de 2018; un moment tampon pour me préparer à ce qui s’en venait.

Tout se place

Je peux dire que 2018 est mon année d’évolution accélérée !

En janvier et février, j’ai revu mon plan stratégique.  Je le faisais pour mon entreprise, mais l’impact s’est aussi fait sentir à l’intérieur de moi.

En mars, je découvre Alexandre Nadeau.  Son parcours de vie me rejoint.  Je m’inscris immédiatement à sa formation sur la relation à l’argent, sans penser au budget.  Je sais que ce qui m’a amené vers lui, c’est la réponse à ma demande, j’embarque !

En avril, je participe à deux jours de changements.  Exercices et pratique avec de nouvelles personnes me font sortir de ma zone de confort tout en me libérant de mes croyances, conditionnements et comportements indésirables et limitatifs.  Je peux dire maintenant que c’est le meilleur investissement en moi que j’ai fait depuis bien longtemps !

En mai, je m’inscris à la retraite intensive de Québec avec Alexandre et j’achète mon billet pour la soirée avec Eckhart Tolle.  Toujours sans me préoccuper de l’impact sur mon budget et en étant confiante que l’argent sera au rendez-vous !

Ma nouvelle attitude est au diapason avec mes pensées et, associé à la pratique des exercices, seule et avec d’autres.  Je m’ouvre aux possibilités et je me sens connectée.  Je fais confiance à « ma bonne étoile », qui me renvoie la réponse en me référant trois personnes pour partager mon hébergement et deux qui voyageront avec moi à la retraite.  L’argent dont j’ai besoin pour la réservation et certaines autres dépenses se présente.  Je suis à même de m’acheter le livre Miracles d’Alexandre pour ajouter un bagage d’exercices à pratiquer.  Je rencontre et connecte avec de nouvelles personnes en instaurant un groupe de pratique référée par l’équipe d’Alexandre.  Cela m’encourage à passer à l’action.  Comme m’a dit l’une de ces personnes :  je suis en feu !  J’avance sans me laisser influencer par le budget et les événements extérieurs.  Je me sens sur mon « X » encore davantage.

Le moule disparait et l’argent est mon ami !

Je change mes pensées et je change ma vie, comme dirait le Dr Wayne Dyer.

Je fais l’exercice du moule plusieurs fois afin de ne plus en ressentir les effets restreignants.  Mon expérience change en m’apportant une liberté et une légèreté salutaire.

Je vais de l’avant en confiance que l’argent est toujours avec moi et en moi.  J’ai un plaisir fou à effectuer l’exercice de visualisation du génie emprunté, car l’argent et moi avons tellement de plaisir à créer ensemble !  Même que mon cheval Shodan s’est joint à nous et que nous profitons de notre amour respectif pour avancer dans la joie.

Je suis une nouvelle Moi

J’ajoute les enseignements de Gary Craig (EFT), du Dr Joe Dispenza (Neurosciences et physique quantique) , de Gregg Braden (Physique quantique et matrice divine), de Vania (Relation d’aide) par la lecture de son livre Mon bonheur par -delà mes souffrances qu’elle m’a offert et je consulte Sylvie Pontbriand (Harmonisation énergétique).  Ces nouveaux enseignements combinés avec ceux d’Alexandre Nadeau m’amènent vers une croissance exponentielle.

Je déclare qu’aujourd’hui, je suis une toute nouvelle personne humaine.  Mon passé est révolu.  Mon histoire et les événements qui y sont rattachés n’ont pas d’influence sur mon présent, que je vis en pleine conscience, à construire mon futur présent.  Je suis en grande transformation évolutive, en mon corps humain et en mon âme.  J’effectue des changements, rapidement, facilement et joyeusement, vers une vie qui a du sens et qui me comble par son abondance sur tous les plans.

Ça vous dit d’en faire autant ?

Ce serait un honneur de vous accompagner !

Mon manège à moi-Le Catherinois mars 2018

Mon manège à moi-Le Catherinois mars 2018

Cliquer sur l’image pour lire l’article en page 43 du journal.

Mon manège à moi dans la belle région de Québec

C’est en remerciement envers la photographe, Mme Lise Lafond ainsi que les cavaliers du Club des cavaliers, que j’ai offert avec bonheur une copie dédicacée de mon livre à la bibliothèque Anne-Hébert de la ville de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier.

En effet, Mme Lafond a été d’une aide précieuse en convaincant les cavaliers du Club de sa région, à répondre en grand nombre à mon appel pour autoriser une photo de leur cheval, en tant que représentant de la race, dans le chapitre à cet effet.

Je vous présente aujourd’hui l’article qu’elle a écrit et la photo qu’elle a prise pour le journal de la ville, paru le 9 mars 2018.

 

D’hier à aujourd’hui

D’hier à aujourd’hui

D'hier à aujourd'hui

par Lise Berthelet-Henry | Équi-Nature LBH-connaissance de soi

Une épopée au cœur de l’adolescence

Je vous offre une réflexion sur l’impact et l’importance de l’enfance et de l’adolescence dans notre vie adulte à partir d’un petit texte que j’ai écrit il y a 44 ans.  Une épopée qui traverse le temps.

Je passe par l’égo, la perception de son identité, l’attitude face aux événements, les croyances, les  affirmations et convictions, l’influence des événements extérieurs, les relations humaines et de couple, les modèles de notre vie et l’influence de notre âme et de notre être intérieur sur l’ensemble de nos décisions.

Je vous invite donc à vivre l’expérience humaine en ma compagnie sur ce blogue audio.

Paroles d’entrepreneur-Éléna Marsolais

Paroles d’entrepreneur-Éléna Marsolais

JE VOUS PRÉSENTE

Éléna Marsolais, photographe agricole et animalière.

J’ai connu Éléna lors de ma recherche de photos pour mon livre Mon manège à moi.  J’ai tout de suite constaté son professionnalisme, la qualité et l’essence de ses photos. J’ai donc grandement apprécié son aide et sa générosité à autoriser la publication de la belle photographie du représentant de la race Welsh Section A dans le chapitre.

Depuis, nous avons développé une belle amitié, qui m’amène aujourd’hui, à vous faire part du cheminement qui l’a amené à démarrer son entreprise et de lui permettre de partager ses conseils de nouveau chef d’entreprise.

« Depuis toute petite, je suis très observatrice et je sais ce que je veux et surtout, ce que je ne veux pas. Depuis belle lurette, je veux être mon propre patron. Après seulement quelques années sur le marché du travail, cet objectif de vie s’est confirmé. J’ai senti monter mon malaise de plus en plus fortement à monter le rêve des autres, tout en donnant mon 110 %.

Rien n’arrive pour rien dans la vie, c’est ce que je me suis toujours dit. Milieu 2014, mon conjoint et moi avons dû déménager suite à une opportunité très intéressante pour lui. De ce fait, au lieu d’être à 45 minutes de route de mon travail, j’étais maintenant à 1h30 de voiture! Je ne me voyais certainement pas faire autant de route matin et soir!

Début août, maintenant installée et au chômage, je m’arrête et me pose la question: « Qu’est-ce que je veux et que je peux faire? Travailler pour quelqu’un à nouveau?  Démarrer quelque chose? » La réponse a été évidente!

C’est ainsi que, depuis 2015, je suis devenue entrepreneure en démarrant mon entreprise de photographie spécialisée dans les domaines agricole et animalier. Je vie l’entrepreneuriat avec ses hauts et ses bas, bien évidemment, mais qu’elle fierté!

Le point clé de ma réussite: la persévérance! Même si une embuche arrive et t’empêche d’avancer, il y a une solution, certainement. Se demander « Pourquoi cela m’arrive-t-il? Qu’ai-je à apprendre à cette situation? ». Oui, il y a souvent du négatif, mais, il y a toujours un côté positif. En le cherchant et le trouvant, le problème est déjà plus léger.

Un autre point important est de bien s’entourer de gens compétents qui pourront t’aider dans toutes les sphères d’une entreprise. Parfois, on peut avoir peur de demander de l’aide, mais il ne faut surtout pas! Il ne faut pas avoir honte non plus à poser des questions et à demander conseils. C’est en faisant cela qu’on se monte de bonnes bases et s’arme pour vaincre les difficultés qui parsèmeront notre parcours entrepreneurial. Car, on va se le dire, nous ne sommes pas excellents dans toutes les sphères de la gestion d’entreprise!

Enfin, la formation continue dans tous les domaines est pour moi quelque chose de très important. Comme je viens de le dire, nous ne pouvons être excellents dans tout, mais nous pouvons être bons sur plusieurs éléments. Pour cela, il faut aller chercher de l’information, aller se former et pratiquer ces acquis. Pour évoluer et grandir continuellement!

Éléna Marsolais

www.elzephoto.com

Un nouveau chapitre

Un nouveau chapitre

Tout au long de l’année 2017, l’entrepreneur en moi n’a eu de cesse d’observer, d’analyser et de suivre chaque élément de ma vie et de mon entreprise.  J’ai pu constater de ce qui a bien été et de ce qui fonctionne moins bien ou pas du tout de mes idées et créations.  D’autre part, je suis allée puisée à ma source pour bien ressentir ce que je désire maintenant, à l’instant présent et dont je souhaite le déploiement en 2018.

Le mois de décembre a été particulièrement informatif.  J’ai pris le temps de revoir mon plan et mes objectifs, dans toute leur entièreté, soit ceux de ma vie et de mon entreprise.  J’ai consulté pour clarifier et valider ce que je ressentais.  J’ai fait une introspection intérieure, en me mettant en contact avec mon âme et mon cœur et en choisissant d’accepter de lâcher prise.  J’ai intégré le fait que je suis la « débroussailleuse » qui ouvre le chemin.

Je suis maintenant prête.  Je commence l’année en tournant la page et je débute un nouveau chapitre !

Vers de nouvelles réalisations

L’année qui vient de se terminer a été riche en apprentissage de toutes sortes.

Les idées ne manquent pas dans ma tête.  Ma curiosité et mon intérêt sur une grande diversité de sujets non plus !  J’ai plutôt tendance à élargir mes horizons, ce qui me joue souvent des tours et qui dilue mes actions.

Ainsi, ces deux dernières semaines, j’ai refait la technique de l’entonnoir pour centrer mes énergies à ce qui me fait le plus vibrer.  Ce n’est pas facile !  Il me faut une grande détermination pour garder le cap sur mon plan et mes objectifs.  Cela demande du courage pour lâcher prise et, à la limite, pour faire des deuils.  Cela met mes convictions, mon estime et ma confiance en moi à l’épreuve.  Cela me demande de choisir entre mon égo ou l’humilité du respect et de l’amour que j’ai envers moi.

Enseigner, Inspirer et accompagner

Depuis plusieurs années, je rêve d’être régulièrement installée à mon bureau, dans le silence de la création.  Tous les jours de cette année, j’ai constaté combien l’enseignement m’est essentiel et que l’écriture me manque.  Cette introspection fait vibrer mon âme et affole mon cœur.  Tout mon être visualise de nouvelles formations, des articles inspirants, des consultations avec des personnes extraordinaires et un manuscrit toujours en cours sur mon bureau.

Je le sens, j’en vibre; je suis fondamentalement enseignante, formatrice, mentore et accompagnatrice.  J’ai cette facilité d’entrer en communication profonde avec les êtres qui m’entourent.  J’ai ce désir bien ancré d’inspirer et de motiver.

Alors, pour 2018, je choisi d’aller là où mon cœur me guide.

Le plan 2018

Mon plan va surprendre et étonner beaucoup d’entre vous tandis que d’autres l’auront « vu venir » en se remémorant mes affirmations et mes actions des dernières années et même, des dernières semaines.

Je vous avoue que je suis moi-même sous le choc de constater de la force de la vie et de la détermination de l’âme à nous mener vers notre véritable identité, quel que soit les détours et le temps passé à s’y rendre.

Connaissance de soi et transmission du savoir

L’accent est mis sur la connaissance de soi et la transmission du savoir via l’enseignement sous toutes ses formes, soit les formations téléchargeables, les consultations et l’accompagnement, les ateliers, conférences et webinaires et les forfaits à la carte.

Je fais de la place à la rédaction et à la communication via mon blogue, l’infolettre, La communauté LBH et mes ouvrages littéraires.  Je prête également ma plume à tous ceux et celles qui désirent des textes, avec la rédaction créative.

J’inclue dans chaque parole et chaque geste, l’entièreté des êtres humains que j’aide, en intégrant en tout temps la connaissance de soi afin d’apporter l’équilibre et le bien-être intérieur.

Diversité et unicité

Mes autres services sont diversifiés et uniques à la fois.  Ils sont des témoins de mes acquis et des compléments à mon offre principale.

Ainsi, je mets en lumière mon expertise en gestion de projet équestre, ce qui inclue le développement des affaires.  Il me tarde de transmettre mon savoir et de vibrer au diapason avec ceux et celles dont le projet vit au fond de leur cœur !

REGIE demeure le lien entre les intervenants du milieu équestre.  Les rencontres seront alignées avec les changements de saison, soit au trois mois et à la demande.

Les services administratifs restent de la partie, tout en s’ouvrant auprès de tous les membres de la communauté, qu’ils soient entrepreneurs ou non.

La communauté LBH sous un même toit

Ainsi, sur Facebook, vous retrouverez la page d’affaires Équi-Nature LBH.

Afin de rassembler et d’unir dans un même lieu, je vous invite sous La communauté LBH, dont le groupe s’est formé tout naturellement au fil des années.

Les autres pages et groupes seront fusionnés ou fermés.

Je vous invite donc à venir me rejoindre sur ma page et mon groupe si vous n’êtes pas déjà inscrit.

Réseautage d’affaires en ligne

Le réseautage d’affaires en ligne LBH est à la recherche d’un entrepreneur qui aimerait prendre la suite.  Les membres peuvent continuer à s’inscrire, à communiquer entre eux et publier sur la page.  Ils seront ensuite invités à de nouvelles rencontres et activités.

Le site internet

Le thème de la section équestre de l’année 2017, « Relevons les défis ensemble », se poursuit en 2018, mais cette fois auprès de toute la communauté.

Les changements se refléteront sur le site au fur et à mesure qu’il sera mis à jour.

 

Il me fait plaisir de vous souhaiter une merveilleuse année dans la communauté LBH.  Je vous invite à participer activement à l’élaboration de ce nouveau chapitre !

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires et suggestions via Contact !

Passion et affaires

Passion et affaires

La passion qui rend aveugle

C’est drôle comme la vie nous amène là où on doit être et à entendre ce que nous avons à écouter.  Un matin, je trouve et lis un article qui touche plus d’une de mes sphères d’activités.

Cela m’a amené à faire des liens avec mon entretien de la veille avec un gestionnaire qui est à même de reconnaître et de soutenir ma mission auprès du milieu équestre, puisque ceux de son entreprise vont dans la même direction.  Avec un certain recul, je constate que la passion et les affaires s’entrecroisent chez les entrepreneurs de tous les domaines.

Durant la rencontre, j’ai mentionné mon sentiment que les entrepreneurs équestres vivaient trop souvent de « passion et d’eau fraîche » et fouillaient plus souvent qu’autrement dans leurs poches, leur santé et leur vie pour se sentir comblés dans leur passion.  Ces personnes, très dévouées au milieu, n’ont généralement que peu de connaissances et d’expérience de gestionnaire et d’administrateur, ce qui les désavantage grandement.  C’est d’ailleurs dans cette optique que j’ai fondé l’Académie LBH.

Ce que je sais, c’est que les entrepreneurs équestres, toutes disciplines et toutes spécialités confondues, sont bourrés de talents et de bonnes intentions.  Le fruit de leur travail acharné quotidien a un fort impact économique qui devrait leur apporter une importante reconnaissance entrepreneuriale.  Or, dans la majorité des cas, ils ne se reconnaissent pas eux-mêmes comme des entrepreneurs, ni même comme des travailleurs autonomes.  Ceci influence leurs actions et leur fait perdre la place qui leur revient de droit dans la société et dans le milieu des affaires.

Leur éducation et la culture sociétaire des générations précédentes, sont encore trop présentes dans leur vie.  Cela inhibe leur capacité à obtenir le juste prix pour leurs produits et services et ainsi vivre convenablement et effectuer du développement.  Ils acceptent des conditions de travail et de vie qu’aucun de leur client ne tolérerait.  Ils ne réalisent pas la valeur de leur travail.

Pris dans cet étau de pensées limitatives, ils voient des dépenses là où il y a investissement.  Ils croient à tort que la formation est trop dispendieuse et demande trop de temps.  Ils ne comprennent pas la nécessité et ne croient pas aux capacités de déléguer des tâches à un autre entrepreneur et travailleur autonome, et encore moins à un employé, afin de pouvoir se consacrer à la gestion, à l’administration et au développement.  Pour eux, les notions d’entrepreneuriat, de partenariat et de non concurrence sont une utopie.

Leurs bonnes idées, intentions et énergies se perdent dans le travail ardu de journées trop courtes.  Les années passent dans un infernal cycle infini qui fait du « sur place ».  La pression se fait forte de tous les côtés, le moral en prend un grand coup et la passion finit par s’estomper.

La passion qui s’ouvre aux possibilités

À mon avis, pour vivre de sa passion, il faut s’ouvrir à toutes les possibilités.  Ce qui est le plus heureux est que le temps ne pourrait être plus parfait d’obtenir sa reconnaissance et de se sentir comblé et heureux, qu’en ce moment.

En effet, la mondialisation des marchés, de l’économie et de la culture; la politique monétaire, l’évolution des technologies, le passage à l’intelligence artificielle et la diffusion de l’information, provoquent des changements profonds dans la société.  Nous sommes de plus en plus interdépendants et interreliés à l’échelle de la planète.  Les possibilités sont infinies.  Ainsi, l’écologie, l’environnement, le développement durable et l’humanisation des conditions de travail ainsi que les mouvements de population cherchant une vie meilleure, sont au cœur des préoccupations des humains de toute la planète.  Tous, nous cherchons une vie pleine de sens, équilibrée entre le travail, la famille, les loisirs et la santé.

C’est ainsi que s’est transformé et se renouvelle l’entrepreneuriat, de ce qu’on appelle la « nouvelle économie ».  De nos jours, les connaissances et l’expérience acquise sur le terrain, les formations autodidactes et auprès d’autres entrepreneurs valent autant que les diplômes d’étude.  L’innovation et la créativité sont plus que jamais mis en valeur.  Ce qui importe est de démontrer son expertise dans l’action.

Voilà ce qu’en disent les auteurs de l’article que j’ai lu ce matin-là.  Ces deux experts dans leur domaine sont Bernard Cova, professeur de marketing à la Kedge Business School (Marseille) et Franck Barès, professeur agrégé et directeur du Département d’entrepreneuriat et innovation de HEC Montréal.

« La passion peut donc permettre de changer la vie d’un individu, de recréer une communauté et de sauver la société. Toutefois, la passion n’est pas sans risque : elle peut avoir des conséquences néfastes à de nombreux points de vue. Notamment, la passion peut aveugler l’entrepreneur. Elle a besoin d’être accompagnée pour ne pas conduire l’entrepreneur dans une impasse. L’accompagnement de l’entrepreneur passionné est essentiel mais requiert des approches qui rompent avec la surutilisation de grilles, de modèles ou de canevas incapables d’intégrer la passion. De plus, cet accompagnement doit intégrer la dimension communautaire dans son approche et la marier avec les réseaux de soutien à l’entrepreneuriat. L’accompagnant, lui, est appelé à jouer sur un double registre où sont harmonisés la prise de distance et le partage de la passion. »

J’abonde dans le même sens.

La passion qui soutient les efforts

Depuis que je suis toute jeune, j’écoute, je soutiens et j’accompagne des personnes.  Particulièrement ces dernières années où je me connecte sur mon être intérieur et travaille de concert avec lui.  C’est d’ailleurs une des raisons de mon dernier changement de carrière.

Un des slogans qui me suit depuis longtemps est : « Le cheval est ma passion, l’humain mon inspiration ».  Le cheval est toujours ma passion, même si je me suis retirée du travail de terrain.  L’humain entrepreneur équestre est celui qui m’inspire.  C’est à travers ce dernier que je continue ma passion pour le cheval.  Je suis la plus fervente admiratrice du travail de ces entrepreneurs, de leur dévouement et de leur résilience.

Mes propres expériences sur le terrain et ce que j’observe dans le milieu, me pousse à faire quelque chose pour briser le cycle infernal et faire avancer les entreprises équestres.  Je désire plus que tout, que le travail de chacun des intervenants soit valorisé et reconnu de la clientèle et que l’abondance et l’équilibre soit concrets dans leur vie.  C’est pourquoi j’ai instauré un programme de formation en entrepreneuriat qui vise à construire une base solide en amenant l’humain à utiliser ses ressources intérieures et à équilibrer sa vie tout en augmentant ses compétences de gestionnaires.

Ma devise est : « Quand l’humain va bien, l’entrepreneur nait et les affaires sont bonnes ».

L’article cité.

http://www.revuegestion.ca/entreprendre/lentrepreneuriat-affaire-de-passion/

 

Ça vous interpelle ?  Joignez-vous à la communauté d’Équi-Nature LBH.  Ensemble, nous allons toujours plus loin.  C’est pourquoi mon thème 2017-2018 est :  Relevons les défis ensemble !

Vous n’êtes pas certain ?  N’hésitez pas à m’écrire et à me dire ce que vous ressentez.  Je suis là pour vous !